Anne-Dominique CLERMONT

Présentation

J’exerce l’ostéopathie depuis plus de 15 ans.
Je suis titulaire d’un diplôme de Kinésithérapeute obtenu en 1994 et d’un diplôme d’Ostéopathe obtenu en 2003. J’ai choisi d’exercer exclusivement l’ostéopathie depuis 2005.

J’ai complété mon cursus par différentes formations qui m’ont permis :

- D’élargir le panel de techniques dont je dispose :

● Ostéopathie tissulaire
● Lien mécanique ostéopathique
● Crochetage
● K taping

- D’accueillir les femmes pendant leur grossesse et les bébés :

● Formations pour la prise en charge des femmes enceintes et pour les bébés
● Formation à la rééducation périnéale
● Formation pour la prise en charge des plagiocéphalies

Je me suis également formée pendant 4 ans à la psychothérapie pour mieux comprendre et répondre aux souffrances rencontrées par mes patients.

Ce parcours m’a amené à élaborer des techniques somato-émotionnelles spécifiques qui font intervenir le corps, la visualisation et les émotions et qui potentialisent les techniques plus classiques.

En parallèle de mon activité de cabinet je donne des cours dans une école d’ostéopathie depuis plus de 10 ans.

Ostéopathie Paris 8 cabinet Anne Dominique Clermont

Ma spécificité : une approche somato-émotionnelle

J’utilise des techniques spécifiques qui prennent en compte la dimension émotionnelle des douleurs physiques.

Qu’est-ce que l’approche somato-émotionnelle ?

C’est une approche qui tient compte de l’impact des émotions sur le corps.

Pourquoi c’est intéressant d’aborder les émotions ?

Les émotions ont un large impact sur le corps. Elles agissent entre-autres :
• Sur les muscles en favorisant des contractions
• Sur la respiration en restreignant nos capacités respiratoires
• Sur le transit en l’accélérant ou le ralentissant
• Sur le sommeil, les sensations d’angoisse et d’oppression
Les émotions non conscientes ou non exprimées sont un des facteurs de chronicisation de la douleur.

Quand est-ce que cette approche sera utilisée ?

Quand un certain nombre d’indices corporels sont présents lors du bilan ostéopathique.
Quand les dysfonctions sont apparues dans un contexte émotionnel (deuil, séparation, stress professionnel, accident brutal…)
Quand les techniques ostéopathique classiques n’ont pas été suffisamment efficaces ou n’ont apporté qu’une amélioration transitoire.

Comment se présente cette approche en séance ?

Elle peut se présenter de différentes manières :
• Au cours du traitement, vous pouvez spontanément sentir des émotions vous traverser. Il sera alors possible de les explorer en observant les réactions de votre système neuro-végétatif jusqu’à ressentir un relâchement et un mieux-être.
• Une visualisation guidée avec accompagnement des mouvements spontanés peut être initiée pour vous permettre de contacter des émotions enfouies en rapport avec votre douleur. Le corps affiche souvent des schémas de tension qui se libèrent progressivement.

Que pouvez-vous en attendre ?

Ces techniques ont un effet sur les douleurs en agissant sur les tensions musculaires, sur le système neurovégétatif, sur les circuits cérébraux responsables de la douleur.
Elles peuvent avoir un effet plus large et mener à des prises de conscience.
Les personnes engagées dans un travail psychothérapeutique y trouveront une aide précieuse.